<>

Copier le code suivant sur le site où vous voulez afficher le kiosque

<iframe height='57' style='border: 0px; overflow:hidden' width='100%' scrolling='no' title='Fans de policiers' src='https://www.bm-viriat.fr/java/kiosque/titre/Fans+de+policiers/style_liste/slide_show/nb_notices/99/only_img/1/aleatoire/1/tri/1/nb_analyse/99/op_hauteur_img/50/op_transition//op_largeur_img/50/op_hauteur_boite/0/op_captions/0/op_autoplay/0/op_visible/0/op_speed/0/op_auto/0/op_scroll/1/rss_avis/1/id_catalogue/11/id_panier/0/profil_redirect//boite/boite_de_la_division_du_milieu/id_module/6/id_user/0///type_module/KIOSQUE/profile_id/29/division/2/id_profil/29/vue/slide_show?titre=Fans%2Bde%2Bpoliciers&amp;style_liste=slide_show&amp;nb_notices=99&amp;only_img=1&amp;aleatoire=1&amp;tri=1&amp;nb_analyse=99&amp;op_hauteur_img=50&amp;op_transition=&amp;op_largeur_img=50&amp;op_hauteur_boite=0&amp;op_captions=0&amp;op_autoplay=0&amp;op_visible=0&amp;op_speed=0&amp;op_auto=0&amp;op_scroll=1&amp;rss_avis=1&amp;id_catalogue=11&amp;id_panier=0&amp;profil_redirect=&amp;boite=boite_de_la_division_du_milieu&amp;id_module=6&amp;id_user=0&amp;=&amp;type_module=KIOSQUE&amp;profile_id=29&amp;division=2&amp;id_profil=29&amp;vue=slide_show' >&nbsp;</iframe>
<>

Copier le code suivant sur le site où vous voulez afficher le kiosque

<iframe height='57' style='border: 0px; overflow:hidden' width='100%' scrolling='no' title='BD ' src='https://www.bm-viriat.fr/java/kiosque/titre/BD+/style_liste/slide_show/nb_notices/20/only_img/1/aleatoire/1/tri/1/nb_analyse/50/op_hauteur_img/50/op_transition//op_largeur_img/50/op_hauteur_boite/0/op_captions/0/op_autoplay/0/op_visible/0/op_speed/0/op_auto/0/op_scroll/1/rss_avis/1/id_catalogue/1/id_panier//profil_redirect//boite/boite_de_la_division_du_milieu/id_module/13/kiosque-change-data/Valider/type_module/KIOSQUE/division/2/styles_reload/0/profile_id/29/id_profil/29/vue/slide_show?titre=BD%2B&amp;style_liste=slide_show&amp;nb_notices=20&amp;only_img=1&amp;aleatoire=1&amp;tri=1&amp;nb_analyse=50&amp;op_hauteur_img=50&amp;op_transition=&amp;op_largeur_img=50&amp;op_hauteur_boite=0&amp;op_captions=0&amp;op_autoplay=0&amp;op_visible=0&amp;op_speed=0&amp;op_auto=0&amp;op_scroll=1&amp;rss_avis=1&amp;id_catalogue=1&amp;id_panier=&amp;profil_redirect=&amp;boite=boite_de_la_division_du_milieu&amp;id_module=13&amp;id_user=0&amp;=&amp;type_module=KIOSQUE&amp;profile_id=29&amp;division=2&amp;id_profil=29&amp;vue=slide_show&amp;kiosque-change-data=Valider&amp;styles_reload=0' >&nbsp;</iframe>
 

Printemps des poètes

 

Les poèmes de l'animation du 30 mars

ICI

Merci à Eliona pour ce beau dessin poétique

Poème de l’instant

Leçon de coloriage
Tout au long de l’hiver
Les oiseaux les plus froids
Tassés au long des toits, près
Des cheminées tièdes,
Laissent, au moindre s
oleil,
Les ombres des antennes
Peigner leur gris plumage.
C’est pour ça qu’au printemps
Dès les premiers feuillages,
Sur l’écran des beaux jours
Ruisselants de lumière,
Tous les oiseaux gris de l’hiver
Captent les ondes des couleurs.


Christian Poslaniec (Le chat de mon école marque toujours midi)
Notre invité du printemps des auteurs

 

Partager "Printemps des poètes" sur facebookPartager "Printemps des poètes" sur twitterLien permanent
 

Clin d'oeil..

 Ces livres nos amis

« les livres nous réveillent, nous bousculent, nous désolent ou nous réconfortent. Souvent ils bougent avec nous, nous disent les choses différemment avec les même mots et les mêmes enchainements à des moments différents de nos vies, ils nous fouillent, nous éclairent, nous sauvent des naufrages. Ils nous préparent aux déconvenues et nous préviennent qu’il faudra parfois serrer les dents. Ils brassent l’air pour dégager la vue ».

 Baroque Sarabande / Christiane Taubira

Lire l'article complet
Partager "Clin d'oeil.." sur facebookPartager "Clin d'oeil.." sur twitterLien permanent
 
 
 

 

 

"Cet ouvrage je l'ai écrit dès la sortie de l’hôpital, je l’avais laissé au fond d’un placard pour le reprendre en 2014, suite un congé sabbatique d’un an. Celui-ci raconte le combat que j'ai mené pour me tenir à nouveau debout. Effectivement après cet accident je me suis retrouvé tétraplégique. C'est avec pleins d'émotions que je me livre et que je raconte mon parcours. C'est un combat, une épreuve de la vie, un témoignage, mon témoignage ! Cette histoire entre, une amie, mon meilleur ami, ma famille, un brancard, une maison de rééducation ! 
Cette histoire je la raconte, comme je l'ai vécu, avec mes mots, avec mon cœur. C'est un cauchemar, une souffrance que je délivre, à travers une blessure, que je fais vivre. C'est à l'âge de vingt-deux ans qu'a débuté cet incroyable parcours d'une tête sans corps. 
C'est au carrefour de mes prouesses, que je soupire, je bois mes larmes, je bois mon mal. J'ai dévêtu mon cœur et mon corps. Je me suis cherché, je me suis trouvé.
J’ai fait ce livre afin redonner de l'espoir, du courage aux personnes qui même une lutte contre la maladie, la souffrance, le handicap. J’aimerais aussi sensibiliser les gens, leurs dirent qu’à travers ce handicap, il y a une souffrance physique, mais également une souffrance morale et cette dernière est moins supportable. Cette souffrance morale est souvent liée aux regards des autres, des regards aux quotidiens qui se portent sur moi, qui me fixe, des personnes qui se retournent sans aucun complexe à mon passage. Malheureusement, ce genre de comportement vient me rappelait, qu’il y a une différence, ce qui déchaine en moi de la haine ou un mal-être indéfinissable. C'est une lutte en permanence pour s'intégrer à cette société. Le regard sur les handicapés est par certains aspects encore très arriéré dans notre pays. Dans ce livre, je raconte également des épisodes de désolation que j’ai vécus. Certaines prêtent à rire, d’autres sont insupportables, voire dramatiques !"

 

Lire l'article complet
Partager "livre vedette" sur facebookPartager "livre vedette" sur twitterLien permanent
 

Un peu de poésie

Jean Luc GONIN  
"
Un poête au coeur tendre"

Une belle rencontre sur le salon du livre de Fleurie ce dimanche 18 octobre

Un amoureux des mots et des paysages des Dombes et Beaujolais, 
natif de la région, il adore se promener dans ces beaux paysages qu'il affectionne tant, la photographie et la création  poétique lui permettent de rendre hommage  aux charmes de notre belle région.

Trois de ses recueils sont disponibles dans les rayons de la bibliothèque

Pour le plaisir quelques extraits des poésies de Jean-Luc Gonin. :

Extrait :  D O M B E S

Terre de contrastes
Où la lumière peut
Aussi bien jaillir
D’un ciel d’orage
Sur les champs de colza
Quand la terre humide
Respire le terroir réchauffé
Que d’un ciel d’azur
Rougeoyant tel Vulcain
Sur les briques d’argile en feu
Et les vieux murs de pisé effrités
Des fermes et des châteaux
Au crépuscule entre Saône et marais
Le soir d’un certain été tourmenté.

Des décennies, des générations
Ont su te façonner
A l’image de ces galets
Roulés par d’antiques glaciers
Venus du fond des âges
Magnifier la candeur des étangs
Et leurs pêcheries hivernales
.
 

Afficher l'image d'origine

 

Extrait :  LA CARPE

"En Dombes, reine de nos étangs
Son dos arrondi aux écailles brunies
Elle fouille de sa large gueule
La vase des fonds marécageux.
Puis dans l’hiver, à la levée des filets
Pesée, triée, elle livre ses secrets
Regardez là, ventre gonflé
Cuisinée au four et farcie
Pain de mie, ail et persil
Sur les meilleures tables la voici
En filets tranchés ou bien fumés
Fierté d’un patrimoine piscicole évolué.

La carpe est maîtresse en ces eaux
Comme le poulet règne en Bresse
Symbole d’une terre jadis inculte
Aujourd’hui nourricière par ce procédé
C’est là, dans les étangs qu’elle fraie
Près d’un trou entre joncs et marais

 

 

Lire l'article complet
Partager "Un peu de poésie" sur facebookPartager "Un peu de poésie" sur twitterLien permanent
 

Loïc Quintin, un auteur sensible à la préservation de notre environnement

 

Né au bord de la mer, à Granville, accompagnateur en montagne, guide touristique et correspondant de presse, Loïc Quintin a découvert la montagne à Chamonix. Depuis toujours, il défend la nature, sous tous ses aspects, sans limites. Les émotions qu’il éprouve face à ces paysages transparaissent dans ses ouvrages, que ce soit des romans ou des récits. Au fil de ses pérégrinations, il allie découverte et écriture, tout en s’inspirant des nombreuses rencontres que la vie lui a offertes.

"Je serais heureux de savoir qu’au siècle prochain un enfant pourra encore se pencher sur une orchidée… Cette orchidée porterait une abeille. L’enfant verrait sûrement l’insecte s’envoler puis se faire happer par un oiseau qui, à son tour, irait se poser sur la branche d’un arbre… Alors l’enfant pourrait remercier ses ancêtres…"

 L'abeille et l'orchidée

L’abeille et l’orchidée est un cri d’espoir. L’espoir que la biodiversité, pour laquelle Loïc Quintin a traversé la France, retrouve des couleurs. Militant dans l’âme, il a poursuivi son raid pendant plus de deux mois afin de mettre en avant les efforts et les expériences de développement durable réalisées ou en projet. Au fil de son chemin, il a pu constater que les consciences étaient en marche. Les communes qui l’ont reçu et les habitants qui l’ont hébergé lui ont montré leur volonté de préserver l’environnement.

Ce livre n’est pas seulement une description des paysages français et une compilation d’anecdotes, c’est également une peinture, une réflexion sur la vie, empreint d’humanisme, dans une démarche globale.

 

 

 

Partager "Loïc Quintin, un auteur sensible à la préservation de notre environnement" sur facebookPartager "Loïc Quintin, un auteur sensible à la préservation de notre environnement" sur twitterLien permanent
 

Sélection des bibliothécaires du réseau départemental

Charlotte Delbo travaille avant la guerre comme assistante du metteur en scène Louis Jouvet. Elle s'engage en 1941 dans la Résistance avec son mari (Georges Dudach) qui sera arrêté avec elle et fusillé en 1942. Déportée à Auschwitz, elle estime avoir survécu grâce notamment aux poèmes et aux textes de théâtre qu'elle  se remémorait. Elle est envoyée à Ravensbrück en janvier 1944 où elle organise des représentations de pièces de théâtre dont elle reconstitue le texte de mémoire. Elle et ses compagnes de déportation sont déterminées : l'une d'elles doit survivre pour témoigner. Charlotte Delbo en fera une oeuvre "Aucun de nous ne reviendra", d'après un vers de Guillaume Apollinaire et qui selon elle correspond exactement à ce qu'elle a éprouvé en arrivant au camp.

En savoir plus :
wikipedia/Charlotte_Delbo
franceinter.fr/emission nous autres Charlotte Delbo

Charlotte Delbo

 

Auschwitz et après, T. 3 : mesure de nos jours
Auschwitz et après, T. 3 : mesure de nos jours
Delbo, Charlotte (1913-1985)
Minuit. Paris

 

 

Auschwitz et après, T. 2 : une connaissance inutile
Auschwitz et après, T. 2 : une connaissance inutile
Delbo, Charlotte (1913-1985)
Minuit. Paris

 

 

Mémoire et les jours (La)
Mémoire et les jours (La)
Delbo, Charlotte (1913-1985)
Berg international

 

 

Convoi du 24 janvier (Le)
Convoi du 24 janvier (Le)
Delbo, Charlotte (1913-1985)
Minuit. Paris

 

 

Spectres, mes compagnons
Spectres, mes compagnons
Delbo, Charlotte (1913-1985)
Berg international

 

 

Charlotte Delbo
Charlotte Delbo
Gelly, Violaine. Auteur
Fayard. Paris

 

 

Auschwitz et après, T. 1 : aucun de nous ne reviendra
Auschwitz et après, T. 1 : aucun de nous ne reviendra
Delbo, Charlotte (1913-1985)
Minuit. Paris

 

 

Ceux qui avaient choisi : pièce en deux actes
Ceux qui avaient choisi : pièce en deux actes
Delbo, Charlotte (1913-1985). Auteur
les Provinciales. Saint-Victor-de-Morestel (Isère)
Partager "Sélection des bibliothécaires du réseau départemental" sur facebookPartager "Sélection des bibliothécaires du réseau départemental" sur twitterLien permanent

Bibliothèque Multimédia

Bibliothèque Municipale de Viriat
313 rue Prosper Convert
01440 Viriat
Tel : 04 74 25 12 14  

Afficher l'image d'origine 

Partager "Adresse" sur facebookPartager "Adresse" sur twitterLien permanent

Ouverture au public :


Mardi : 15h - 18h

Mercredi : 10h - 12h30
                13h30 - 18h

Jeudi : 15h - 18h

Vendredi : 15h - 18h

Samedi : 9h - 12h

Fermeture le samedi 21 décembre (12h), réouverture le vendredi 3 janvier (15h)

 


 

Partager "Horaires " sur facebookPartager "Horaires " sur twitterLien permanent